C’est une question d’amour

21 Fév
21 février 2016

Chers tous,

Après 13 ans passés à construire et développer Act One, mon agence de conseil dédiée à l’innovation collaborative, je m’apprête à rejoindre Google le 31 mai prochain. Ghislaine, les enfants et moi-même allons déménager pour cela à Mountain view en Californie, où je serai « Experience Designer » pour Google for Work. Il s’agit de la partie de Google qui regroupe l’ensemble des technologies utiles dans un environnement de travail : Gmail, Drive, Chrome, Android, etc.

Ghislaine rêve, depuis que je la connais, de vivre en Amérique et d’y travailler sur des projets de nutrition et de santé digitales, et les enfants y trouveront un environnement au sein duquel s’épanouir dans une double culture. Quant à moi, mon travail consistera à comprendre et influencer l’impact des nouvelles technologies développées par la R&D de Google afin de concevoir, en amont de leur lancement, des expériences qui démontreront de façon concrète et enthousiasmante comment elles vont changer le monde.

Ces derniers jours, nombreux sont ceux parmi nos amis ou notre famille proche au courant de ce projet, qui nous ont interrogé sur les raisons pour lesquelles nous avons décidé, Ghislaine et moi-même, d’abandonner des carrières réussies et le bonheur de la vie parisienne. Alors oui, nous allons tout risquer et voici pourquoi.

Partir en Amérique n’est pas une question de technologie pour nous, c’est une question d’amour.

Chacun aura compris, à présent, qu’il n’y a aucune chance de réussir à combattre des bombes avec des bombes, et de l’emporter finalement dans la guerre contre la terreur avec des instruments de terreur. La seule réponse durable à ceux qui tuent pour diviser les hommes est de rassembler les hommes dans la paix. Pas uniquement dans leurs loisirs, au sein desquels ils trouvent naturellement le confort de valeurs communes avec leurs proches, mais aussi 10 heures par jour, 300 jours par an, dans l’environnement de travail au sein duquel ils s’efforcent, entre étrangers, de transformer la réalité dans laquelle nous vivons.

Toute organisation humaine a une mission qui contribue à rendre le monde meilleur et la technologie, telle que nous la voyons Ghislaine et moi, leur permet d’atteindre ces objectifs dans la compréhension mutuelle et la paix. Nous avons à cœur de permettre aux gens de partager leurs émotions, leurs goûts, leurs données, leurs idées, leurs contrats, leurs méthodes, leurs sentiments, leurs réussites et leurs rêves de manière à se sentir plus proches les uns des autres, quelle que soient la distance, la culture, les croyances ou tout autre élément de leur identité qui les sépare. Pour bien comprendre notre perspective sur ce sujet, souvenez-vous que nous nous sommes rencontrés nous-mêmes il y a 8 ans sur Internet et que nous sommes aujourd’hui entourés de beauté et d’amour…

Ghislaine rêve d’accomplir cela en les rassemblant autour d’un bon plat, d’un bon vin et d’une bonne conversation, en mettant au service de chacun d’eux les avancées de la technologie et les découvertes récentes en matière de nutrition. Pour ma part, les expériences que je conçois aujourd’hui dans le cadre des ateliers d’Act One et que je m’apprête à métamorphoser au sein de Google, sont avant tout destinées à faire collaborer les gens de manière à ce qu’ils découvrent leurs idées respectives en temps réel, avec transparence, et un sentiment global de plaisir, de fierté et d’appartenance à chacune de leurs interactions via Google for Work.

A terme, nous espérons et croyons que nos efforts en Amérique permettront aux hommes et aux femmes du monde entier de se comprendre et de s’entendre un peu mieux, que ce soit à table autour d’un bon repas ou au travail lorsqu’ils collaborent. Cette responsabilité ne nous est pas confiée par un patron ou par un client, mais par nos enfants. Ne les décevons pas, et n’oublions jamais pourquoi nous faisons cela. Car partir en Amérique n’est pas une question de technologie pour nous, c’est une question d’amour.

Affectueusement,

Ghislaine & Brice

4 replies
  1. Garry says:

    Ta mère, et tous ceux qui , dans notre famille, sont partis rencontrer un autre pays ou un autre continent- je pense à l’Afrique – sont fiers de toi , et seront près de toi et ta famille par la pensée pour vous accompagner et vous aider chaque jour.
    Avec toi et Ghislaine , pour ces beaux projets de vie.
    A bientôt, ici et là-bas !
    Love..

    Répondre
  2. beatrice theves-engelbach says:

    La pensée multiple se nourrit de nos intelligences multiples (ref Howard Gardner) et j’observerai avec plaisir ce que tu développeras via GG 4 Work.
    Il me semble que notre Homemade coWorking expérimental, qui mixe entrepreneuriat, arts et bien-être, pourra bénéficier des fruits de ton travail d’équipe.
    Je suivrai également avec intérêt les travaux de Ghislaine. Je défends ardemment et hardiment la santé sans médication.
    Bon voyage à tous les quatre,
    Beatrice

    Répondre
  3. Emmanuel Darrasse says:

    Bravo mon cher Brice,
    Votre bonheur me ravit et je penserai à toi à chaque fois que j’irai sur internet, c’est à dire tous les jours.
    Bises à vous tous. Les poules disent bonjour aux enfants…
    Amitiés.
    Emmanuel (Darrasse)

    Répondre
  4. Miranda Lee says:

    Hi Brice,
    We are friends of your parents and had the pleasure of seeing you and Ghislaine in San Miguel and during your investiture as a Knight of the Vine.
    Your father has been keeping us aware of your « journey » to Google and we want to congratulate you on your arrival.
    It is not unusual for a father to have great pride in his son but from what I know of your accomplishments and have experienced being with you, it was never misplaced. I was even more impressed when I read your essay about why you and Ghislaine are going to Google. It gives me great hope for all our futures when someone of your generation can see the trajectory of their career and life in the terms you expressed.
    Our very best wishes for you and your family on this new adventure and for the attainment of all your aspirations.
    And welcome to the United States.
    Miranda Lee & Terry Hill

    Répondre

Leave a Reply

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *